Les podcasts d'Ombres Blanches

Rencontres et lectures à écouter ou réécouter

Textes pour rien

03-05-2016

Né en 1906 et mort en 1989, fils d'une famille protestante aisée, Samuel Beckett passe sa jeunesse à Dublin. Mais c'est à Paris, où il rencontre James Joyce et des artistes d'avant-garde, qu'il vit surtout. Après la mort de son père, il écrit son premier texte, Murphy. Pendant la guerre, il s'engage dans la Résistance et rejoint le Vaucluse où il écrit son deuxième roman, Watt, et invente la figure du "clochard" que l'on retrouve constamment. Il retourne ensuite à Paris où il écrit des romans, Premier amour, Molloy... et des pièces de théâtre, Eleuthéria... C'est en 1953, lors d'une représentation de sa pièce En attendant Godot, qu'il acquiert sa renommé mondiale, consacrée par le prix Nobel en 1969. Samuel Beckett consacre la suite de sa carrière à des textes courts, à la traduction de ses textes et à la mise en scène de ses pièces. S'il écrit en français, c'est pour limiter l'usage de la langue. Son oeuvre, austère comme un monologue intérieur, exprime l'impossibilité de vivre en sachant la finitude de l'existence. Les Nouvelles sont de 1945, les Textes pour rien de 1950. Samuel Beckett a écrit ces textes en français. Le recueil a été publié en 1955.

Voir le livre " Nouvelles et Textes pour rien" de Samuel Beckett

 

Categories | 40 ans

Download

Filetype: MP3 - Size: 7.02MB - Duration: 7:40 m (128 kbps 44100 Hz)