Les podcasts d'Ombres Blanches

Rencontres et lectures à écouter ou réécouter

Une terrasse en Algérie

09-03-2018

Une terrasse en Algérie

Rencontre avec Jean-Louis Comolli autour de la parution de son ouvrage Une terrasse en Algérie aux éditions Verdier.

 

Jean-Louis Comolli est réalisateur, journaliste, enseignant, critique et historien du cinéma. Il a travaillé aux Cahiers du Cinéma de 1962 à 1978 où il a notamment été rédacteur en chef de 1966 à 1973 et a collaboré à de nombreuses revues spécialisées. Il est, entre autres, l’auteur de Free jazz, black power (Gallimard, 1971), codirecteur du Dictionnaire du Jazz (Robert Laffont, 1994) et aux éditions Verdier l’auteur de Voir et pouvoir, cinéma, télévision, fiction, documentaire (2004), Cinéma contre spectacle (2009), Cinéma mode d’emploi, de l’argentique au numérique (2015) et Daesh le cinéma et la mort (2016). Il a également réalisé 6 films de fiction et 35 films documentaires, dont la série Marseille contre Marseille.

 

«La terrasse est celle d'un café, l'Excelsior, où nous nous retrouvions tous les soirs. Quinze ans, c'était notre âge. L'Algérie était encore colonie française mais la guerre, sous le pseu- donyme de « pacification », entrait en scène, tuant et brûlant tout, à commencer par le rêve d'Albert Camus d'une union libre entre Algériens et Européens.

La première action de masse du FLN a lieu le 25 août 1955 à Philippeville, où je suis né. La ville basse est envahie par les habitants des hauteurs, Arabes et Berbères, encadrés par quelques militants FLN et armés de faux, faucilles, pioches, haches ; rares sont les fusils. Plus de cent Euro- péens sont tués. La répression, menée par le capitaine Aussaresses, est terrible : les mitrail- leuses abattent sans juge ni procès des milliers de prisonniers dans le stade de la ville. Toutes choses que je n'ai apprises qu'après, après-coup.
J'étais à la plage à Stora, 3 km de Philippeville.»

Categories | Rencontres

Download

Filetype: MP3 - Size: 68.76MB - Duration: 1:15:06 m (128 kbps 44100 Hz)